Camille Bertault – Pas de géant

Réservez ce spectacle

mardi 4 décembre 2018
20h30

Jazz Vocal

France
En partenariat avec Jazz au fil de l’Oise


Pas de géant

Camille Bertault


L’insolence vocale

Le talent inouï de cette jeune chanteuse se traduit par un buzz gigantesque sur le net lorsqu’elle poste une vidéo où elle reprend à la voix, avec la même évidence et fluidité, la partie sax de Coltrane dans « giant steps ». On est juste soufflé par ce solo et les milliers de visionnages attestent de l’ampleur de la performance !

La belle histoire démarre en trombe. Ce pas de géant, Camille Bertault avait toutes les raisons de l’accomplir tant son parcours d’âme curieuse – entre musique, art dramatique, écriture et amour de l’invention – a jalonné son existence.

Sur son dernier album, elle chante à tombeau ouvert l’aria des « Variations Goldberg » de Jean-Sébastien Bach, reprend « Comment te dire adieu » de Serge Gainsbourg ou les surréalistes « Conne » de Brigitte Fontaine et « La Femme coupée en morceaux » de Michel Legrand, écrit et chante en brésilien sur du Wayne Shorter et en français sur du Bill Evans…

Ses inspirations vont dans dix directions à la fois, tissent les Double Six avec Helen Merrill, Claude Nougaro et Meredith d’Ambrosio, les films de Jacques Demy et Lambert, Hendricks & Ross, Jacques Loussier et André Minvielle… Elle résume : « J’ai voulu un album qui me ressemble au plus près plutôt qu’un album qui ressemble au plus près au genre auquel il appartient. »

33 % génération enchantée
33 % J’aime pas le jazz mais ça j’adore !
33 % la voix comme instrument
1 % merci pour le buzz

 


Crédit Photo : Paul Rousteau
Partenariat :
Jazz au fil de l’Oise