Kirina – Serge Aimé Coulibaly

Réservez ce spectacle

samedi 9 février 2019
21h

Danse / Événement Escales Danse en Val d’Oise

Durée : 95 minutes
Belgique / Burkina Faso / Mali

Spectacle hors les murs à l’Espace Lino Ventura à Garges-lès-Gonesse


Kirina

Serge Aimé Coulibaly


Un peuple en mouvement.

Sur son chemin d’interprète et de chorégraphe belgo-burkinabé, à la croisée des continents et des disciplines, Serge Aimé Coulibaly pose une empreinte profonde dans le paysage artistique occidental. Résolument humaniste, son positionnement responsable et citoyen nourrit une dynamique positive tournée vers l’avenir.

Pour sa nouvelle création soutenue par le réseau partenaire Escales Danse en Val d’Oise, il choisit de poser ses pas dans ceux des récits épiques des griots passeurs d’histoires et de transmettre par la danse l’épopée fédératrice d’une bataille à l’origine de l’unité mandingue en Afrique de l’Ouest : « Kirina ­». Sur le plateau de l’Espace Lino Ventura : neuf danseurs, six musiciens, un parolier, quarante figurants, et la musique de Rokia Traoré, les mots de Felwine Sarr, autre regard… Explosif, taillé sur mesure et impeccablement chorégraphié, le ballet déploie de concert mythe traditionnel, réalisme contemporain et fantaisie futuriste, alliant une gestuelle gracieuse avec une énergie folle.

Rien de moins pour Serge Aimé Coulibaly qui signe avec « Kirina » une fresque en mouvement privilégiant la rencontre, le récit d’un peuple en perpétuelle transformation.

80 % mythes païens, bibliques et africains.
20 % transformation et envies d’ailleurs.

 


Concept et mise en scène : Serge Aimé Coulibaly
Composition et direction musicale : Rokia Traoré
Libretto : Felwine Sarr
Création et interprétation : Marion Alzieu, Ida Faho, Jean-Robert Koudogbo Kiki, Antonia Naouele, Adonis Nebie, Ali ‘Doueslik’ Ouédraogo, Daisy Phillips, Issa Sanou, Sayouba Sigué, Ahmed Soura
Musiciens : Aly Keita/Youssouf Keita (balafon), Saidou Ilboudo (batterie), Mohamed Kanté (basse), Adriano Viter-bini (guitare)
Chanteuses : Naba Aminata Traoré, Marie Virginie Dembélé
Figurants : 40 bénévoles locaux
Dramaturgie : Sara Vanderieck
Assistance à la chorégraphie : Sayouba Sigué
Scénographie : Catherine Cosme
Costumes : Salah Barka
Éclairage : Nathalie Perrier
Vidéo : Eve Martin
Technicien éclairage : Hermann Coulibaly
Technicien son : Jérémy Vanoost
Technicien vidéo : tbc
Responsable pre-production : Eline Vanfleteren
Responsable production : Laure Louvat, Hanna el Fakir
Direction technique : Jan Mergaert
Conseil artistique : Thomas Prédour
Coordination Faso Dans Théâtre : Lies Martens
Crédit photo : Jean Van Lingen
Production : Faso Danse Théâtre, Ruhrtriennale
Coproduction : Festival de Marseille (FR), Onassis Cultural Centre Athens (GR), La Villette Paris (FR), Théâtre de Na-mur (BE), les ballets C de la B (BE), Théâtre National Wallonnie-Bruxelles (BE), Romaeuropa Festival (IT), Kampnagel Hamburg (DE), De Grote Post Oostende (BE), Kunstencentrum Vooruit Gent (BE), La Rose des Vents Villeneuve d’Ascq (FR), ExtraPôle Provence-Alpes-Côte d’Azur (FR)
Producteur exécutif : les ballets C de la B (BE)
Distributeur : FransBrood Productions
Remerciements : Ankata (Bobo Dioulasso, Burkina Faso), Fondation Passerelle (Bamako, Mali)
Avec l’appui de la Fédération Wallonie-Bruxelles et le Taxshelter Belgium