Le projet

Diversité des arts chorégraphiques et corps en dialogue !

 

Restons en lien !

Nous venons de signer une nouvelle convention d’intérêt national de scène conventionnée ARTS ET CREATION DANSE avec l’Etat, le Conseil départemental du Val d’Oise, la ville de Bezons  pour les trois prochaines saisons, et un soutien du Conseil régional d’Ile-de-France via la Permanence artistique. 

Le tpe, diffuser le répertoire et favoriser la création

S’appuyant sur l’historique du tpe, des œuvres de répertoire, en passant par les découvertes, et les créations, le tpe promeut la diversité des arts chorégraphiques. Plus largement, à l’ère du virtuel, le tpe souhaite favoriser les projets remettant du corps sensible dans nos espaces du quotidien, favoriser le lien entre les individus, entre danses dites savantes et danses populaires.

Lien danse et musique

Pour les trois prochaines saisons, les dialogues entre la danse et la musique seront notamment questionnés ainsi que la notion de corps en lien. Deux nouvelles compagnies seront en résidence pour deux ans, et nous aideront à explorer ces thématiques au sein de leurs œuvres et de leurs actions envers les publics. Après avoir accueillis Mié Coquempot, K622 et Alban Richard nous accueillons un nouveau binôme de chorégraphes associés, trait d’union entre les générations. Il s’agit de Béatrice Massin, Cie Fêtes galantes et de Julie Nioche, A.I.M.E.

A corps, accords ! Corps et voix, corps et instruments, corps sonores…

Le Tpe fait partie de différents réseaux permettant de développer avec les partenaires du territoire des liens forts autours de la programmation comme le réseau Escales de danse du Val d’Oise.

Le tpe s’attache à présenter différentes écritures chorégraphiques, de la narration à l’abstraction et les langages du corps en scène sur son plateau pour mieux faire connaître cet art diversifié auprès du plus grand nombre. D’autres formes dérivées de théâtre de corps, de cirque en mouvement, de marionnettes pourront être partagées avec les publics, notamment avec le Festival Périphérique arts-mêlés et le Festival théâtral du Val d’Oise.

Le tpe accueille également un nouveau programme dédié à l’accompagnement de la jeune création via  »Les danses abritées », une forme de pépinière des projets chorégraphiques mise en partage avec les professionnels et les publics. Un temps fort est proposé fin avril 2017 rassemblant les maquettes, les créations, des espaces d’échanges…

 Les musiques mêlées

Le projet laisse place à une programmation plus dense en matière de projets musicaux, notamment dans la diffusion des esthétique du jazz (en partenariat avec le Festival Jazz au fil de l’Oise),  et de la chanson poétique (en lien avec le Festival Ciné Poème). Nous nous essayerons également à tisser des liens entre artistes du champ chorégraphique et du champ musical, et à permettre aux pratiques de se nourrir mutuellement.

Les parcours jeune public

L’éducation du regard du spectateur et notamment du jeune spectateur demeure une des priorités du lieu. Plus de 3000 enfants bezonnais, de la maternelle à la primaire sont abonnés au théâtre chaque saison. La programmation  « Spectacle en famille » permet de relier l’action jeune public  à la curiosité des familles sur les représentations tout public ainsi que des actions culturelles avec les acteurs de la ville. De la maternelle au lycée, nous travaillons sur des parcours d’éducation artistique et culturelle permettant de découvrir les différentes disciplines artistiques par le regard, la pratique, les rencontres. Danse, cirque, théâtre, musique, cinéma …à tous les âges de la vie !

. Rendez-vous sur notre page dédiée à ces actions de rencontres avec le public

Renseignements : Caroline Druelle, directrice – 01 34 10 20 20 – tpe@tpebezons.fr