Patrick Bonté

Patrick Bonté

Cie Mossoux Bonté

 A TASTE OF POISON

mardi 21 février à 20h30 – Création théâtre chorégraphique

— tarif fraise

Dans le cadre de Périphérique, Festival arts mêlés

© Thibault Grégoire

Toujours éclairante, la compagnie belge Mossoux-Bonté ne cesse de mettre en miroir les contrastes de notre société et nos modes de relation sociale avec un sens de l’observation rare.

Cinq experts en comportement s’appliquent à tester les formats préconisés de nos jours. Ils se soumettent eux-mêmes aux expérimentations, adoptant avec une rigueur toute scientifique une succession de situations données. Des conduites qui, par ailleurs, semblent libérer les nerfs : addictions, passages à l’acte, jeux de pouvoir, profits sans gêne, comportements pervers, pulsions libérées se transformant assez rapidement en tristes passions.

Douze tests, annoncés et évalués en anglais, rythment le spectacle.
Etats de corps, bouts d’existence s’incarnent dans le mouvement et l’action. Tout semblait sous contrôle, mais la machine s’emballe, les gestes délirent et détournent le sens, dans une sensation d’étrangeté qui vacille entre rire et larmes.

Dans la ligne d’Histoire de l’imposture, Nicole Mossoux et Patrick Bonté poursuivent une lecture fantasmatique de l’univers contemporain, usant du mouvement, de la voix et de la présence comme de clés d’interprétation.
Soyez curieux de passer de l’autre côté du miroir… ici


Conception et textes CIE MOSSOUX-BONTE
Mise en scène et chorégraphie Patrick Bonté en collaboration avec Nicole Mossoux
Interprétation Sébastien Jacobs, Leslie Mannès, Frauke Mariën, Maxence Rey, Harold Henning
Musique originale Thomas Turine
Scénographie Didier Payen
Costumes Colette Huchard
Lumière Patrick Bonté
Assistante à la réalisation Julie Goldsteinas
Traduction et adaptation Oonagh Duckworth
Direction technique Jean-Jacques Deneumoustier
Régie générale David Jans
Production Compagnie Mossoux-Bonté en coproduction avec les Brigittines (Bruxelles) et la Rose des Vents (Scène Nationale Lille Métropole Villeneuve d’Ascq). Avec le soutien du Phare (Centre Chorégraphique National du Havre et de Haute Normandie), du Théâtre Paul Eluard (Scène Conventionnée – Bezons), du DSN (Scène Nationale de Dieppe), de la Rose des Vents (Scène Nationale Lille Métropole Villeneuve d’Ascq), du Théâtre de Châtillon et de la Biennale Nationale de Danse du Val de Marne (CDC La Briqueterie)
Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles, service de la danse et Wallonie-Bruxelles International