TOMBOUCTOU DÉJÀ-VU

Le Phare — C.C.N. du Havre Normandie

TOMBOUCTOU DÉJÀ-VU

Périphérique, Festival des Arts mêlés

Vendredi 9 février — 20h30

Durée : 1h40
Danse
— Tarif fraise

En lien avec la pièce : Dog ville de Lars Von Triers  — A l’issue de la pièce : échange croisé entre la chorégraphe et une psychanalyste, spécialiste du lien social.

Comment vous parler de Tombouctou déjà vu? Quels mots pour vous donner envie de découvrir ce spectacle hors catégorie?

Un spectacle à vivre comme une nouvelle expérience dans votre parcours de spectateur où il vous faudra lâcher prise et vous laisser infuser afin de parcourir des chemins troublants et inconnus. A chaque étape, si vous croyez trouver la solution, il vous faudra soulever une poupée gigogne, puis en retirer une nouvelle, et puis encore une autre…

Un spectacle à vivre comme un labyrinthe à la fois psychanalytique et fascinant entre réalité et exploration des zones de notre inconscient. Sur le plateau, sept interprètes vont sans cesse réinventer les règles du jeu et vous entraîner dans une boucle sans cesse réinventée. Une communauté d’êtres humains à la fois émouvants dans leur corps et leurs voix, cruels, enfantins, dominants ou dominés se retrouvent dans une sorte de huit-clos où vous pourrez analyser leurs liens, imaginer, guetter…

Et si vous osiez tenter l’expérience jusqu’au bout ?!


Distribution :
Conception et scénographie — Emmanuelle Vo-Dinh
Interprétation — Gilles Baron, Alexia Bigot, Maeva Cunci, Cyril Geeroms, Camille Kerdellant, Nadir Louatib, David Monceau
Regard dramaturgique — Stéphane Laudier
Musique originale — David Monceau, Emmanuelle Vo-Dinh
Musiques additionnelles — Richard Wagner, David Bowie
Extraits littéraires — Les grand bois de Adalbert Stifter, traduction de Henri Thomas, Editions Gallimard
Création lumière — Françoise Michel
Diffusion sonore — Hubert Michel
Préparation vocale — Jean-Baptiste Veyret-Logérias
Préparation physique — Sarah Degraeve
Construction scénographie — Christophe Gadonna
Costumes — Salina Dumay