Jules et la mécanique des souvenirs

Catherine Verhelst, Hervé Tougeron
Ensemble Skênê

Vendredi 6 Novembre, 21h00

Durée indicative : 1h
Pastille fraise

jules et la mécanique des souvenirs - web

Un récit bercé d’images, de musiques jouées et chantées en direct

Et si vous montiez dans la machine à remonter le temps ! Capitaine de cette immersion dans le passé, Jules Verne vous entraîne dans ses souvenirs d’enfance et de jeunesse. L’auteur raconte le fleuve sauvage de la Loire, les trois-mâts, les odeurs d’épices, les langues du monde emplissant les quais du port de Nantes.
Pour que vogue le navire, les arts s’entremêlent, musique et voix, théâtre et littérature, vidéo, super 8, installations et objets mobiles. Un périple insolite autour de l’unique texte autobiographique de Jules Verne et d’un monologue écrit à partir des lettres d’Honorine, l’épouse de l’écrivain.
Avec Jules et la mécanique des souvenirs, partez à la rencontre d’un enfant rêveur, d’un jeune homme bouillant, d’un homme blessé. Un récit bercé d’images, de musiques jouées et chantées en direct par un quatuor de musiciennes (Chant, clarinettes, alto, piano, bande sonore) et les voix emblématiques de la comédienne Emmanuelle Riva et du comédien François Marthouret. Bon voyage !

Imaginé par Verhelstougeron
D’après  Souvenirs d’enfance et de jeunesse de Jules Verne et le monologue d’Honorine Verne d’Agnès Marcetteau-Paul
Musique Commande Radio France/Direction de la Musique : Catherine Verhelst
Livret : Hervé Tougeron
Films d’art : Chloé Poizat, Gianpaolo Pagni, Pierre Perron, Xavier Courteix
Ecriture vidéo/espace scénographique : Verhelstougeron
Les voix de Emmanuelle Riva et François Marthouret
Avec en scène Akié Kakehi (mezzo-soprano), Anne-Lise Clément (clarinette et clarinette basse), Delphine Millour (alto), Catherine Verhelst (piano et voix)
Création lumière : Sébastien Boucle
Régie lumière : Vincent Mahé
Régie son, vidéo : Mathieu Roche
Crédit photo : CATHERINE VERLHEST

arcadi