L'ÉDITO 2021-2022

Cher public,

Le temps de nous retrouver dans le rituel du spectacle a enfin sonné. Plus d’un an de mise à l’écart ont fragilisé notre rapport au monde. Si la solitude peut faire du bien, l’isolement est une souffrance. C’est par l’autre que nous façonnons les principaux repères de notre existence. Sans interaction, nous trébuchons dans le vide.

Pour saisir l’incommensurable, nous avons besoin d’une expérience de l’intime, de la proximité avec le poète qui nous raconte une version inédite de l’histoire. L’être humain imagine la grandeur de la vie, dans ce qu’elle a de superbe et d’indescriptible grâce à l’imagerie des mots. William Blake nous le dit si justement :

Voir un monde dans un grain de sable,

Et un ciel dans une fleur sauvage,

Tenir l’infini dans la paume de ta main,

Et l’éternité dans une heure.

William Blake, Augures d’innocence.

Les artistes nous aident à saisir cet infini dans la paume de TA main, dans l’intensité de la métaphore, du symbole et de la rêverie. Imaginer un monde ensemble – le temps d’un spectacle ou d’un film – est tellement essentiel pour apercevoir le merveilleux. Alors vivons et célébrons l’expérience de l’existence ! Les portes du théâtre sont ouvertes pour ce rendez-vous mystérieux et si excitant : la première fois…

La rencontre est indispensable et pourtant toute notre jeunesse fut privée de ce qui socialise et rend heureux. Comment répondre à cette longue parenthèse qui a fait disparaître le lien ? Cette crise nous met devant cette responsabilité générationnelle et la nécessité de tendre durablement la main à celles et ceux qui entrent dans la vie d’adulte avec trop d’appréhension. Le TPE a choisi d’ouvrir davantage ses propositions aux jeunes et de les accompagner dans l’initiation collective, leur dire qu’ils comptent et que nous sommes attentifs à leurs aspirations.

Cette écoute, nous souhaitons l’avoir pour vous toutes et tous, qu’il y ait des spectacles qui vous rendent impatients de venir, que les rendez-vous soient des événements.

Le temps du dialogue doit reprendre. Entre les générations, entre les cultures. Il nous faut partager des espaces de pensées et ne pas avoir peur de se contaminer d’idées nouvelles. À chaque fois que nous apprivoisons un territoire inconnu, nous en sortons régénérés et curieux. À chaque fois que nous fantasmons une idée sans l’avoir vraiment vécu, nous finissons par avoir peur. Le drame de ce virus est bien de nous avoir éloignés, de mettre encore plus de distances entre chaque personne et de considérer le contact humain comme un danger.

Avec plus de 38 spectacles, avec des rencontres interculturelles et intergénérationnelles, avec des temps de partage nombreux, le TPE sera à vos côtés pour ressentir « l’éternité dans une heure ». Bienvenue à Bezons au TPE, scène conventionnée, Art et Création, danse !

Sébastien LAB
Directeur du TPE