Mardi 2 Février 2021 à 20h30
Danse urbaine & danse du monde

Massiwa

Salim Mzé Hamadi Moissi
Danse sur un volcan
Comores
40% hip-hop
40% danses traditionnelles
20% lave incandescente
Temps fort
La jeunesse urbaine en mouvement

Dans cette création, Salim Mzé Hamadi Moissi fait de son lieu de naissance et de vie, les Comores, ce petit archipel volcanique de l’océan Indien, le sujet de sa création. À travers Massiwa, il interroge ce qui fait l’attachement à son pays de culture matrilinéaire et à ses influences arabes, africaines et indiennes. En quatre tableaux, il parcourt les singularités gestuelles et culturelles qui font la force de la danse des Comores : le wadaha, danse traditionnelle des femmes, l’afrodanse qui devient chaque jour plus urbaine et l’énergie du hip-hop, sa rigueur et sa toute puissance. Mêlant aux rythmes afro la musique classique, Salim Mzé Hamadi Moissi met en scène sa vie, comme un défi.

Préambule : l’Expat

L’Expat est une création née de l’essai L’Expat des relations humaines de Salim Mzé Hamadi Moissi. Elle raconte l’histoire d’un homme face au défi de l’expatriation, de ses rencontres, de sa confrontation avec sa culture d’origine. L’Expat mêle humour, danse et théâtre.

Partenaires

Distribution, Crédits

Massiwa
Chorégraphie : Salim Mzé Hamadi Moissi
Avec : Ahmed Abel-Kassim, Fakri Fahardine, Toaha Hadji Soilihy, Mzembaba Kamal, Abdou Mohamed, Ben Ahamada Mohamed et Mohamed Oirdine
Crédit photo : Dan Aucante

Commande et production : Théâtre de Suresnes Jean Vilar / festival Suresnes cités danse 2020.
En collaboration avec la Compagnie Tché-Za (Comores).
Avec le soutien de : Cités Danse Connexions et de l’Alliance Française de Moroni.

L’Expat
Chorégraphie & Interprétation : Salim Mzé Hamadi Moissi

Production : Compagnie Tché-Za (Comores).
Avec le soutien de l’Institut français via le dispositif Résidences à la Cité internationale des arts et du SCAC de l’Ambassade de France à Moroni.